Picture
SAINT-LAMBERT - La Ville de Saint-Lambert devient la 4e municipalité du Québec à joindre une coalition mondiale qui célèbrera la 9e édition de la Journée internationale des Villes pour la vie, le 30 novembre, afin de réclamer la fin de toutes les exécutions capitales à travers le monde.

À l’instar des municipalités de Saint-Jérôme, Rimouski et, plus récemment, Boucherville, Saint-Lambert a voulu témoigner de sa solidarité pour cette cause qui touche déjà à ce jour plus de 60 capitales et 1400 villes dans 87 pays du monde.

Inspirés de Rome, qui illumine son Colisée à chaque fois qu’un pays décide d’abolir la peine de mort, les organisateurs de la journée demandent aux municipalités à travers le monde d’habiller de lumière un monument important le 30 novembre.

Même si aucun geste n’est encore prévu pour Saint-Lambert, le conseil municipal a néanmoins approuvé une résolution pour appuyer le mouvement appuyé par Amnestie internationale. «C’est pour nous une façon de mettre de la pression pour corriger la situation, soutient le maire Philippe Brunet, en entrevue au Magazine de Saint-Lambert. C’est donc pour nous un geste de soutien, un appui au maintien de cette loi canadienne abolissant la peine de mort en 1976.»

Promouvoir la participation

Un citoyen de Saint-Lambert, Sushil Handa, a pour sa part souligné sa gratitude envers le conseil municipal. Rappelons que l’événement commémore l’anniversaire du 1er texte abolissant la peine de mort signé en 1786 par le Duché de Toscane.

«C’est une occasion de promouvoir la participation des groupes de la société civile, y compris dans les pays où la peine de mort est toujours appliquée, pour encourager le travail des organismes locaux et des citoyens, les incluant dans un réseau plus large à caractère international, explique M. Handa. En faisant cette démarche, Saint-Lambert vient rejoindre plus de 1400 municipalités à travers le monde, petites et grandes, formant du coup une coalition morale mondiale pour demander la fin de toutes les exécutions capitales.»

Boucherville est la seule autre municipalité de l’agglomération ayant emboîté le pas cette année dans le mouvement mondial, devenant le 16 novembre la 2e municipalité du Québec à s’y joindre.

Par Alexandre Lampron
Mercredi 21 novembre 2012 
Source


 


Comments

02/11/2017 11:23am

Toward the finish of the rent, truckers have a choice to buy the truck for the lingering esteem instead of returning it. The remaining worth is a foreordained rate chose rent supplier and trucker, and is incorporated into the first printed material. Truckers can think about this as like a lease to claim circumstance in lodging.

Reply
02/18/2017 9:14am

The most essential part is to discover, what are the capabilities for benefiting these sorts of credits. The prequalification stage for home loan is about checking the foundation of the hopeful.

Reply



Leave a Reply