Picture
Source : Coalition mondiale

L’Action mondiale des Parlementaires (PGA) salue l’abolition de la peine de mort votée par le Parlement du Suriname le 3 mars 2015 dans le cadre des débats relatifs à l’adoption du nouveau Code pénal. 

Bien qu’il n’y ait pas eu d’exécutions au Suriname depuis 1927, la peine de mort était toujours prévue par le droit national. Au cours des dernières années, PGA a travaillé pour générer une volonté politique en faveur de l'abolition, conduisant ainsi à la mise en place d'un soutien bipartisan au sein Parlement qui a mené à l'abolition.

Ainsi, PGA tient à féliciter son Groupe national au Suriname mené par Mme Ruth Wijdenbosch, Vice-Présidente du Parlement et membre du Comité exécutif de PGA, et par M. Hugo Jabini, ancien Président du Groupe PGA au Suriname, pour ses efforts continus qui ont conduit à la décision historique d'abolir la peine de mort du Code pénal du Suriname.

En effet, des progrès significatifs ont été réalisés au Suriname, grâce à l'engagement et au leadership du Dr. Ruth Wijdenbosch, qui avait déjà annoncél’imminence de l'abolition de la peine de mort en juin 2014 lors de l'Assemblée annuelle de la Coalition mondiale à Porto Rico. En décembre 2014, sa mobilisation décisive et celle du Groupe national avaient déjà conduit le gouvernement du Suriname à changer sa position à l'Assemblée générale des Nations Unies et à voter en faveur de la Résolution pour un Moratoire sur l’application de la peine de mort.

En outre, en tant que Président de la commission qui a préparé ce travail, M. Hugo Jabini a également joué un rôle majeur dans ce succès.

Soutien international


Cette évolution importante pour le Suriname est donc l'aboutissement du travail des parlementaires surinamais qui ont bénéficié de visites de confrères parlementaires, comme celle de M. Greg Mulholland, député et membre du Groupe parlementaire britannique multipartite (All-Party Parliamentary Group - APPG) pour l'abolition de la peine de mort du Royaume Uni, présidé par la Baronne Vivien Stern, membre de PGA, au cours d'une visite organisée par la Commission internationale contre la peine de mort. 

Il s’agit de la première abolition à laquelle PGA a contribué depuis le lancement de la Plateforme parlementaire mondiale pour l’Abolition de la peine de mort en 2013, qui vise à soutenir, améliorer et maximiser l'impact des initiatives individuelles de parlementaires du monde entier pour l'abolition de la peine de mort, ainsi que de lancer et de coordonner des campagnes ciblées dans des pays sélectionnés afin de s’assurer de l'avancement concret des processus d'abolition.

 


Comments

09/20/2016 10:05am

Capital punishment abolished in Suriname and i think it is good step by the government to take action and stop the death and i really appreciate your article with 5 star reviews that is really helpful site. It is good for all the visitor to check out this post clearly and gain many advantage.

Reply



Leave a Reply