Six hommes ont été exécutés en Égypte le 17 mai à la suite d'un procès manifestement inéquitable devant un tribunal militaire. Les forces de sécurité les avaient torturés pour les contraindre à « avouer » des infractions liées au terrorisme. Des agents de l'État ont par ailleurs inscrit dans des documents officiels une fausse date d'arrestation les concernant.

Les six hommes, Mohamed Bakry, Hany Amer, Mohamed Afifi, Abdel Rahman Said, Khaled Farg Mohamed et Islam Said, ont été exécutés dans la matinée du 17 mai. Leurs familles ont récupéré les corps un peu plus tard à la morgue de Zeinhoum, au Caire.

Un de leurs avocats a déclaré à Amnistie internationale que les condamnés avaient été extraits de leurs cellules de la prison de Tora le 16 mai et emmenés par des fonctionnaires de l'administration pénitentiaire vers une destination inconnue, pour y être exécutés selon toute apparence.

Ces hommes avaient été condamnés à mort en octobre 2014 par un tribunal militaire après avoir été déclarés coupables de participation à des attaques meurtrières contre les forces de sécurité entre le 13 et le 19 mars 2014. La Cour suprême militaire avait confirmé leur peine en appel à la fin du mois de mars 2015.

Selon leurs représentants, tous les six avaient été torturés par les forces de sécurité, qui voulaient leur arracher des « aveux ». Par ailleurs, des agents de l'État ont falsifié la date d'arrestation dans le dossier et les documents liés à l'enquête, indiquant que les forces de sécurité les avaient interpellés le 19 mars 2014 lors d'une opération dans un entrepôt appartenant à un groupe armé. Les familles et les avocats des six hommes ont indiqué que ceux-ci étaient déjà en détention au moment de cette opération.

Trois des hommes exécutés ne pouvaient pas avoir pris part à une quelconque attaque en mars 2014 car ils se trouvaient en détention secrète dans une prison militaire. Les trois autres ont été arrêtés par les forces de sécurité le 16 mars 2014, et n'ont pu de ce fait participer à une quelconque attaque après cette date.

Aucune action complémentaire n’est requise. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.
 


Comments




Leave a Reply